Partager
Logo-SDS

par Vincent Dupas – coordonnateur Services expert-conseil de la Société de sauvetage

 


Logo-SDS

La réglementation dans le milieu aquatique


Que vous soyez propriétaire de camping ou que vous exploitiez un plan d’eau - une piscine ou un lac, vous devez vous conformer aux réglementations provinciales. Deux documents de référence sont disponibles sur le Web.


Règlement sur la sécurité dans les bains publics (B1-1, r11)


Avant l’ouverture de la saison, vous devez vous assurer de la conformité de votre installation. L’exploitant doit donc s’assurer que :

  • les réparations et l’entretien sont effectués;
  • la piscine est munie d’un dispositif de fermeture automatique de l’accès et d’un loquet inaccessible aux enfants de moins de huit ans ou verrouillé de l’extérieur;
  • un moyen de communication d’urgence avec le centre de premiers secours est accessible en tout temps et la procédure d’urgence affichée;
  • que le drain de fond et autres retours sont munis d’un système pour empêcher le piégeage.

L’équipement en bonne condition. La Régie du bâtiment du Québec (RBQ) met à votre disposition une liste de vérification très utile pour faire l’inventaire et prendre des notes si vous avez besoin de prendre des actions correctives par la suite. Voir le formulaire de la RBQ.

 

Affichage : Il doit être omniprésent sur le site. L’éducation du public est nécessaire afin d’assurer le renforcement des règles pour assurer un comportement sécuritaire de la part des utilisateurs. Nous recommandons une combinaison pictogramme + texte d’une hauteur minimale de 25 mm. En général, l’affichage doit comprendre :


  • La capacité maximale de la piscine (caractères de 150 mm);
  • L’horaire de baignade et l’interdiction de se baigner s’il n’y a pas de surveillant-sauveteur en fonction;
  • Les critères d’admission : grandeur minimale et accompagnement d’un enfant ou d’une personne nécessitant de l’aide, tenue de baignade appropriée (sous-vêtement non-admis);
  • Les règles d’hygiène : prendre une douche, amener les enfants aux toilettes régulièrement;
  • Les interdictions : accès interdit sans la présence d’un surveillant-sauveteur, aucun contenant de verre, défense de se bousculer, de courir, interdiction de plonger dans la partie inférieure à 1,4 m;
  • Les enfants de moins de six ans doivent porter un vêtement de flottaison individuel (VFI) ou être à portée de main d’une personne responsable en tout temps.

 

Pour les piscines extérieures, les comportements à suggérer sont :


  • Aller aux toilettes avant la baignade et régulièrement pendant la baignade;
  • Prendre une douche avant la baignade;
  • Appliquer de la crème solaire à l’ombre au moins 20 minutes à l’avance pour s’assurer qu’elle reste sur la peau;
  • Éviter de se baigner si l’on est malade ou contagieux;
  • Éviter de trop manger afin d’éviter les possibilités de vomissures;
  • Aviser le surveillant-sauveteur en cas d’incident ou d’accident.

La surveillance. Le propriétaire doit s’assurer qu’il y a un nombre minimal de surveillants-sauveteurs et d’assistants surveillants-sauveteurs. Prenez note que les ratios officiels de surveillance sont des normes minimales.

Les qualifications : tout sauveteur âgé de 17 ans et plus possède une carte avec une date d’échéance de la Société de sauvetage. Il est possible d’obtenir une dérogation de la RBQ si vous avez démontré que vous avez fait des efforts de recrutement et que vous avez une personne de 16 ans possédant un certificat de Sauveteur national. Des formations complémentaires sont accessibles pour les sauveteurs : Qualité de l’eau, SIMDUT pour l’aquatique, Opérateur de piscine.

Information : le gouvernement exige que toute personne en contact avec des matières dangereuses au travail soit dûment formée d’ici le 1er décembre 2018. Cette formation s’appelle SIMDUT 2015.

Attention : il arrive qu’il n’y ait qu’un seul responsable de la surveillance en fonction. Nous recommandons qu’un employé ait 15 minutes de pause toutes les 2 heures de travail, afin d’assurer un degré de vigilance du surveillant-sauveteur. En l’absence de celui-ci, la piscine ou la plage devrait être fermée.

Votre organisation est-elle prête? Vos plans d’organisation de surveillance sont-ils affichés? Vos procédures d’urgence sont-elles prêtes? Un plan d’organisation de la surveillance est un plan de votre bassin d’eau sur lequel est identifié le positionnement des sauveteurs en fonction de l’activité, des conditions environnementales et de l’achalandage. Il est fréquent de trouver plusieurs plans pour une même installation. Vous décidez de faire une journée Wi-Bit sur le lac? Un plan de surveillance avec un plan d’urgence doit être élaboré pour assurer la sécurité des utilisateurs. Pour toute information, veuillez communiquer avec la Société de sauvetage.

Règlement sur la qualité de l’eau des piscines et autres bassins artificiels (Q-2, r. 39)

En tant que propriétaire ou exploitant, il est de votre responsabilité d’offrir en tout temps une eau de baignade sécuritaire, salubre et stable. Avant l’ouverture de la saison, assurez le nettoyage approprié de votre bassin. Si vous n’êtes pas familier avec ce type d’activité, il existe des entreprises spécialisées pour la mise en marche.


Assurez-vous d’avoir une personne responsable et formée pour prendre les tests d’eau et :

  • évaluer le taux de chlore, de chloramines, le Ph, la limpidité de l’eau;
  • faire un test bactériologique;
  • noter le nombre de baigneurs qui sont venus dans la piscine;
  • inscrire les données dans votre registre. Ce registre doit être accessible au public sur demande et en tout temps;
  • prévenir le surveillant-sauveteur de tout incident affectant la qualité de l’eau, tel qu’un accident fécal, vomitif, ou la présence de matière dangereuse. Disposer de procédures écrites pour ce type d’incident. Le suivi des actions correctives doit être inscrit dans le registre.

Nous tenons à vous remercier pour votre intérêt et par le fait même, de contribuer à la prévention de la noyade. Pour des conseils sur le plan de l’affichage des règles de sécurité d’une piscine ou d’un lac et sur la qualité de l’eau, n’hésitez pas à contacter la Société de sauvetage.

{{ uniquecode }}

{{ fullname }}

Imprimer