Mot du PDG

Partager


Plus d'interactions que jamais à la Journée Camping Québec!

Alors que vous venez tout juste d’ouvrir les portes de vos campings ou êtes sur le point de le faire, votre Association est en pleine effervescence depuis plusieurs semaines déjà. Nous avons évidemment été choyés par le succès de la Journée Camping Québec tenue le 31 mars dernier à Boucherville.

Habituellement, la journée a lieu un peu plus tard, mais des contraintes au niveau de la disponibilité de l’hôtel nous ont forcé la main en 2017. L’année prochaine, nous serons de retour en avril. La participation a tout de même atteint pratiquement le niveau de 2016 et les échanges furent plus qu’intéressants.

Lors de l’atelier Camping Québec en action, nous avons eu l’occasion de traiter des principaux dossiers d’actualité. Il est donc à propos un mois plus tard d’en faire une mise à jour ou d’informer les absents de ces dossiers fort importants.

Go Camping Québec : un projet prometteur pour 2018!

Depuis l’acquisition du CDCQ, Camping Québec a en main tous les outils nécessaires afin de faire la promotion de son industrie et de s’adresser directement à vos clients. En 2018, nous franchirons une étape importante en faisant renaitre un outil de promotion bien connu des membres, mais avec les facilités technologiques d’aujourd’hui. Plusieurs d’entre vous se souviendront du livret Évasion, dont le principe était assez simple : les campings s’affichaient dans le livret en offrant quatre coupons-rabais, dont un rabais obligatoire de 5 $ pour un séjour en tout temps, les trois autres coupons étant laissés à la discrétion de l’exploitant. Les campeurs pouvaient se procurer le livret au coût d’une vingtaine de dollars.

Le livret fera un retour en 2018 en appliquant les mêmes principes, mais sous format électronique disponible en version Web et en application native (pour téléphones intelligents et tablettes). Cet outil sera facile d’utilisation pour le campeur, mais également facile à gérer pour les membres participants. Nous travaillons sur le projet afin d’être prêts le plus rapidement possible à inviter nos membres à y participer, même si l’application ne sera disponible pour le consommateur que l’été prochain, dans le but d’avoir un maximum de campings participants.

Le campeur pourra se le procurer au coût annuel de 9,99 $, tant sur le site de Camping Québec que via Apple Store ou Samsung Apps. L’exploitant n’aura qu’à participer au programme de rabais pour y être affiché, les rabais étant offerts une seule fois par coupon par utilisateur.

Le potentiel de ce projet est immense, tant au niveau des ajouts éventuels qu'au niveau financier.

Nous avions besoin d’un nom plus moderne pour ce nouvel outil et c’est sous l’appellation GO Camping Québec qu’on le retrouvera. Bientôt, nous vous transmettrons toute l’information nécessaire afin d’y participer. Les membres présents lors du congrès tenu l’automne dernier et lors de la Journée Camping Québec plus récemment étaient tous très enthousiastes à l’idée d’y participer, mais surtout satisfaits de cette prise en charge du marketing de l’industrie par Camping Québec.

Le potentiel de ce projet est immense, tant au niveau des ajouts éventuels qu’au niveau financier. Une fois l’investissement de départ remboursé, les revenus pourront servir à réaliser différents projets, avec toujours un seul et même objectif en tête : le service aux membres!

Vous pourriez donc voir diminuer vos coûts pour certains services et produits, en voir apparaitre des nouveaux et, éventuellement, voir la tenue de campagnes de promotion au niveau national. Comme toutes les promotions de l’Association, votre participation se fait sur une base volontaire, même si nous souhaitons y retrouver un maximum de terrains de camping.

À surveiller : deux nouveaux réseaux de camping hors camping

Moins réjouissant comme dossier, mais tout aussi important, l’apparition de deux nouveaux réseaux de camping hors camping.

En ce qui concerne terroirenvr.ca, l’achat d’une carte de membre offre la possibilité au caravanier de camper gratuitement chez un producteur du terroir membre de leur réseau. Bien que nous trouvions dommage de voir des entreprises qui devraient être des partenaires entrer en compétition avec vous, ce réseau est légal en ce qui concerne la Loi sur les établissements d’hébergement touristique puisqu’aucun frais n’est chargé par le producteur au campeur. Nous tenterons d’accompagner les membres qui souhaitent intervenir auprès de leurs voisins producteurs dans les prochaines semaines.

Pour le moins décevant, mais pas pour autant surprenant, la Fédération québécoise de camping et de caravaning (FQCC) s’est associée à ce réseau en tant que partenaire, obtenant ainsi un rabais pour ses membres et des échanges de visibilité. Bien que nous ayons interpelé la FQCC à ce sujet, la réponse est claire : elle ne se soucie pas que certains d’entre vous puissent être choqués par ce partenariat.

Considérant que depuis la vente du CDCQ, la seule table commune de nos deux organisations est la promotion de la Semaine du camping au Québec, vous comprendrez que nous avons bien peu de leviers pour les sensibiliser. Je crois qu’il vous appartient de faire connaître personnellement votre mécontentement auprès de la Fédération. Vous aurez sans doute une meilleure écoute, surtout si vous participez à leur programme de rabais ou achetez de la publicité dans leurs publications.

Malgré ce débat de fond, la Loi est claire et en tant que mandataire, Camping Québec s'assurera que tous soient soumis aux mêmes obligations.

Le deuxième réseau, rvandbee.com, est quant à lui une réplique du modèle Airbnb pour caravaniers. Des citoyens et des entreprises offrent leur stationnement à des VR contre un montant variant de 20 $ à 50 $, les services étant très variables d’un endroit à l’autre. Contrairement à ce qui se passe dans le réseau précédent, les annonceurs sur ce site Web doivent détenir une attestation de classification, comme tous les terrains de camping du Québec, en plus de se conformer aux autres exigences de la loi.

En tant que mandataire de la ministre du Tourisme pour la classification, Camping Québec procèdera aux dépistages et aux avis d’infraction, afin de forcer les annonceurs, le cas échéant, à se conformer à la loi ou à abandonner leur offre de location.

D’ici l’automne, la ministre du Tourisme transfèrera le volet « Inspection » de la loi à Revenu Québec, pour une plus grande efficacité. Camping Québec s’assurera que les dossiers sont bien suivis et que ces établissements ne sont pas ignorés par Revenu Québec.

L’arrivée de ces nouvelles plateformes constitue un courant très fort que nous serions idiots d’ignorer. Nous avons d’ailleurs examiné certaines pistes de solution et elles font toujours partie de nos discussions. Malgré ce débat de fond, la Loi sur les établissements d’hébergement touristique est claire et en tant que mandataire, Camping Québec s’assurera que tous soient soumis aux mêmes obligations.

Sur une note positive : les assurances

Le conseil d’administration a ratifié un nouveau protocole d’entente avec le courtier Lussier Dale Parizeau pour le programme d’assurances des campings. Cette entente liera les deux parties pour les six prochaines années. Nous avons également abaissé les frais d’administration du programme à 5 % pour l’année 2017. Nous travaillons d’ailleurs avec le courtier et l’assureur afin d’améliorer le programme à chaque année, et ce, malgré le haut taux de renouvèlement et de satisfaction.

Toujours côté assurances, nous avons également une entente de principe sur la table avec Leclerc Assurances pour le renouvèlement de notre protocole d’entente dans le cadre du programme d’assurance des campeurs saisonniers. Nous travaillons également à l’élaboration d’un nouveau projet facilitant l’assurance en responsabilité civile de vos campeurs; nous vous en tiendrons informés.

Décès d'un pionnier : M. Denis Rochefort

En terminant, le 4 mars dernier, la grande famille de Camping Québec a perdu un être cher. En effet, l’un de ses pionniers, le propriétaire du Camping Lac des Pins, M. Denis Rochefort, est décédé après une longue bataille contre le cancer. Cet homme avait notre Association à cœur. Pouvez-vous imaginer qu’il n’a jamais manqué l’un de nos congrès, et ce, depuis nos débuts?

 

Personnellement, je me souviendrai de lui comme d’un grand sage. Lors de mon élection à la présidence de Camping Québec, en 2007 à Rivière-du-Loup, il a été pour moi d’une aide inestimable. À l’époque, plusieurs membres étaient sceptiques de voir quelqu’un comme moi, un gestionnaire de terrain de camping – pas un propriétaire –, devenir président du conseil d’administration. À quelques occasions, j’ai surpris M. Rochefort à prendre discrètement ma défense et à faire valoir ma nomination auprès de ceux qui doutaient de mes capacités. « Il est bon le jeune, vous allez voir! Il vit les mêmes réalités que nous! »

 

Merci pour tout, M. Rochefort! Je vais tenter d’être à la hauteur de vos attentes pour les prochaines années et sachez que nos discussions trouveront toujours écho en moi.