Trucs et conseils

Prenez garde à l’herbe à la puce!

Partager
On estime que 9 personnes sur 10 sont sensibles à l’herbe à la puce. Lorsque la sève de cette plante entre en contact avec la peau, une douloureuse réaction allergique peut se déclencher. La meilleure façon de prévenir ce type de réaction est de reconnaître l’herbe à la puce pour pouvoir l’éviter.
L’herbe à la puce est très présente à l’orée des bois et le long de clôtures, de routes, de falaises, de cours d’eau et de voies ferrées.
  • Elle se distingue par ses feuilles lustrées composées de trois folioles pointues et dont le bord peut être lisse ou denté. 
  • Les feuilles sont rougeâtres lorsqu’elles apparaissent au printemps et deviennent vertes en été. 
  • À l’automne, elles prennent différentes teintes de jaune, d’orange ou de rouge. 
  • L’herbe à la puce peut prendre différentes formes : buissonnante, rampante ou même grimpante. Elle mesure de 20 cm à 1 mètre de hauteur.

Symptômes

Les symptômes d’une réaction allergique à l’herbe à la puce apparaissent habituellement de 24 à 48 heures après le contact. Le premier signe d’une réaction allergique à l’herbe à la puce est une forte démangeaison, accompagnée de rougeurs à l’endroit du contact.

Par la suite, des lésions peuvent apparaître causant de l’inflammation, de l’enflure et des cloques. Si votre peau entre en contact avec la sève de l’herbe à la puce, lavez la région exposée à l’eau froide le plus rapidement possible.

Pour plus d’informations sur la réaction allergique causée par l’herbe à la puce, les symptômes, les traitements et la prévention, consultez la page Réactions allergiques causées par l’herbe à la puce du Portail santé mieux-être.

Précautions à prendre

Afin d’éviter d’entrer en contact avec l’herbe à la puce, vous pouvez prendre certaines précautions lors d’activités en plein air: 
  • demeurez en tout temps dans les sentiers; 
  • portez des vêtements de protection tels que pantalons longs, chemise à manches longues et souliers fermés; 
  • portez attention à l’affichage car certains sentiers sont balisés et informent de la présence d’herbe à la puce. 

Par ailleurs, la sève de l’herbe à la puce peut facilement adhérer aux outils de jardinage, aux vêtements et aux poils des animaux. Il faut donc être très vigilant, car la sève peut demeurer toxique pendant plusieurs mois.

Pour plus d’information sur la façon d’identifier, de manipuler et d’éliminer l’herbe à la puce, consultez la page Reconnaître et éliminer l’herbe à la puce du Portail santé mieux-être.


Source du texte : Ministère de la Santé et des Services sociaux - mai 2017
Source de la deuxième photo affichée : ©Sam Fraser-Smith, 2009

Un peu de lecture

Informations pratiques

Lire l'article