Trucs et conseils

Hiverniser son VR

Partager

Lorsque septembre se pointe le bout du nez, c’est la fin de la saison de camping pour plusieurs adeptes. Les journées raccourcissent; les matins sont frisquets… Pour la grande majorité des campeurs saisonniers et des campeurs voyageurs, cela signifie qu’il est temps de mettre en place la procédure d’hivernisation.

Hivernisation du VR : des étapes à ne pas négliger

Si vous êtes un campeur expérimenté, cette procédure n’a plus de secrets pour vous. Pour les nouveaux venus dans le domaine, toutefois, il est important de consulter le manuel du propriétaire et de veiller à ce que chaque étape de la procédure soit bien exécutée.

Affronter le froid hivernal

Vous devez savoir que le froid hivernal peut endommager les tuyaux de votre système d’eau et occasionner d’importants dommages à votre caravane, d’où l’importance de vider tous les conduits et réservoirs de l’unité. À ne pas négliger également, le calfeutrage de différentes entrées comme, par exemple, l’accès extérieur au réfrigérateur, la cheminée de fournaise ou tout autre accès pouvant laisser entrer la neige. Lorsque le beau temps reviendra, la neige et la glace accumulées fondront et l’eau risque alors de s’infiltrer à l’intérieur.

Vérifier l'étanchéité

Si votre caravane prend de l’âge, la vérification des joints d’étanchéité et du toit est primordiale. En vieillissant, le scellant se dessèche, rétrécit et va même jusqu’à craquer. Si les joints sont endommagés, l’eau s’infiltrera et causera des dommages. Utilisez des produits spécialement conçus pour adhérer au caoutchouc, au plastique et au verre. Pour ce faire, un détour chez un marchand spécialisé s’impose.

La procédure d’hivernisation peut être effectuée par toute personne ayant des aptitudes en bricolage, mais n’hésitez pas à faire appel à votre concessionnaire si vous doutez de vos compétences pour effectuer correctement celle-ci.

Un peu de lecture

Cuisiner en camping

Lire l'article