Trucs et conseils

L’achat d’un VR : ce qu'il faut savoir!

Partager

L’inspection et les vérifications à effectuer lors de l’achat d’un VR

Par Jean-Luc Théberge, auteur du Guide du petit campeur québécois

Que l’on achète un VR neuf ou usagé, plusieurs vérifications doivent être faites avant de finaliser la transaction. Des ajustements sont souvent nécessaires lors de l’année suivant l’achat du véhicule. S’il y a une garantie, il faut en profiter avant son expiration.

Attention aux infiltrations d'eau!

Une bonne inspection de tous les joints et de chacun des recoins du VR devrait être faite, surtout lorsque le VR est usagé. Si vous remarquez que le bois est humide ou gondolé, c’est qu’il y a probablement déjà eu des infiltrations d’eau à l’intérieur. Refaire un plancher de VR coûte cher!

Il est important de bien vérifier le poêle, le chauffage, le frigo trois voies (électricité, propane, 12 volts) ainsi que tout le matériel intérieur : armoires, toilette, douche, lits, évier, sièges, etc. Les équipements au propane coûtent une fortune à réparer et les réparateurs qualifiés sont rares.

Une usure inégale des pneus signifie souvent un problème dans l'alignement du VR ou dans sa suspension. Pour une tente-roulotte, il est impératif de la monter avec le vendeur dans le but de vérifier les engrenages et les poulies et surtout d’apprendre comment on la monte.

Il faut porter une attention particulière aux taches et à la moisissure ainsi qu’à l’usure des toiles.

Inspection mécanique : à ne pas négliger

On devrait, quand c’est possible, amener le VR chez un spécialiste ou dans un petit garage afin de faire vérifier sa structure, ses freins, la ligne de propane ainsi que son système électrique. Une inspection mécanique par un garagiste qualifié est indispensable pour les motorisés.


Méfiez-vous de vos coups de cœur! L'avis de quelqu’un d’impartial est toujours apprécié.

Un peu de lecture

Enrouler l'auvent, c'est payant

Lire l'article