Trucs et conseils

Partagez la route

Partager

Comprendre les camions pour une route plus sécuritaire pour tous

Pour de nombreux caravaniers, se retrouver dans la circulation dense avec des camions lourds peut être pour le moins insécurisant. Si vous désirez apprendre à être plus à l'aise en présence des camions, voici quelques informations qui vous seront utiles.

Les caravaniers et les camionneurs ont en commun certaines habitudes de route. Ils ont tous les deux à se déplacer avec un gros véhicule dont le poids est considérable, et ce, aussi doucement, efficacement et sécuritairement que possible.

Prenons une grande semi-remorque (chargée) pesant plus de 100 000 livres. Plutôt que de la voir comme quelque chose d’effrayant, modifions l’image que nous avons de celle-ci. Pensons à un éléphant calme qui vaque lentement à ses occupations. Un éléphant qui est plus effrayant en raison de sa taille que de ses mouvements puisqu’il avance lentement et de façon stable. En fait, dans les reportages du National Geographic, la plupart des mouvements d'un éléphant sont presque prévisibles.

Une remorque se comporte de la même manière. Le conducteur est formé pour faire des mouvements planifiés et lents. Il essaiera de maintenir une vitesse régulière et de rester dans la même voie. Il accélérera de façon stable et freinera doucement. Le poids qu’il transporte l’exige et sa vie en dépend. Si vous prenez l'habitude de regarder les camions pendant que vous êtes sur l'autoroute, vous remarquerez que vous pouvez

Ce qui effraie le plus les caravaniers

Parlons des deux scénarios qui effrayent le plus les caravaniers et, souvent, les mettent en colère. Vous êtes sur une route à plusieurs voies et vous vous approchez d'un échangeur en trèfle. Un camion, qui est en avant sur votre droite, signale à gauche et se retrouve sur votre voie, vous obligeant à ralentir. Pourquoi a-t-il fait cela? Vous fulminez parce qu’il n’y avait personne devant lui. C’est peut-être vrai, mais le conducteur du camion a vu qu'il y avait du trafic entrant dans la rampe en trèfle et, en passant sur la voie centrale un kilomètre avant la rampe, il s’évite de devoir freiner brusquement ou de faire un changement de voie une fois en plein trafic.

Vous vous dites quand même que ça vous a nui. Oui, mais beaucoup moins que si le camion avait été obligé de passer dans votre voie à la dernière minute.

Maintenant, sachant ceci, vous pouvez regarder plus loin sur la voie convergente et anticiper les mouvements du camion. Et, si vous êtes dans la même position, éviter les voies extérieures aux échangeurs fait partie d'une bonne gestion de la route de la part d'un caravanier.

Le deuxième scénario est la situation inverse : Le trafic est trop dense pour que le camion se déplace en toute sécurité avant l'échangeur en trèfle. Au lieu de cela, le conducteur ajuste sa vitesse pour permettre au trafic émergent de passer devant lui. Il peut diminuer sa vitesse entre 5 et 10 kilomètres à l'heure, ce qui ralentit aussi le trafic.

Si vous pouvez anticiper la situation, vous pouvez également réduire la vitesse pour éviter de devoir freiner. Si la circulation dans la rampe d'accès est également dense et qu'ils ne peuvent pas bouger, la plupart des camions maintiendront une vitesse régulière pendant et après l'échangeur.

Pour l’automobiliste qui entre dans la circulation, il n’y a rien de plus intimidant qu'un radiateur de huit pieds de haut qui apparaît derrière lui, mais il doit prendre en considération le fait qu’il doit s’intégrer au trafic. En sachant que la vitesse du camion demeure constante, il peut rapidement figurer s’il a le temps (et la distance) pour passer devant ou s’il doit décélérer pour passer derrière.

Pour un camion, maintenir une vitesse régulière est la chose la plus sûre à faire. Si vous embarquez sur l’autoroute, vous devez calculer quand vous ferez votre entrée dans la circulation, en tenant compte de la longueur de la voie d’accès. Même chose si vous devez en sortir. Il suffit simplement de regarder devant vous. En anticipant les mouvements du camion, vous pouvez facilement vous déplacer autour de ce pachyderme.

Quoi d’autres devriez-vous savoir sur les camions?

Laisser de l'espace

Lorsque vous êtes à un arrêt derrière un camion, demeurez plus à gauche afin que le conducteur puisse vous voir dans son rétroviseur. Si vous ne pouvez pas voir le conducteur, il ne peut probablement pas vous voir aussi. Il faut aussi toujours laisser suffisamment d’espace entre vous et le camion.

Lorsqu'un camion est obligé de s'arrêter à un passage à niveau, il peut reculer. Rappelez-vous également qu’il peut avoir une charge très lourde et il lui faudra un certain temps pour avancer. En laissant un espace entre vous, il sera beaucoup plus facile de changer de voie et de le dépasser.

Ne jamais « coller au cul », surtout les camions. Conduire derrière un camion, c’est comme avoir une feuille de contreplaqué attachée à votre capot. Votre vue est presque totalement bloquée et la seule façon de savoir ce qui se passe plus loin sur la route, c’est en se fiant aux feux de freinage du camion. Si vous pouvez dépasser en toute sécurité, faites-le. Si ce n'est pas le cas, tenez-vous assez en arrière afin de voir autre chose que les portes de la remorque.

Lorsque vous dépassez, laissez beaucoup d’espace devant le camion. Ils ne peuvent pas s'arrêter sur un dix cents et vous pourriez être la cause d'un tête à queue ou causer votre propre accident.

Une fois que vous avez décidé de passer et avez constaté que la voie est libre, n'hésitez pas. Signalez votre intention de dépasser et procédez rapidement et en toute sécurité. Avant de vous placer dans la voie, attendez de voir les deux phares du camion dans votre rétroviseur. Cela vous assurera que vous êtes à une distance adéquate. En dernier lieu, assurez-vous de maintenir votre vitesse lorsque vous êtes devant lui.

Quand un camion est en train de reculer, restez loin de lui. Ne restez pas là à vous demander pourquoi la remorque se dirige vers vous. Même s’ils ont de très grands miroirs, les camions ont beaucoup d’angles morts lorsqu’ils sont en mode reculons. Soyez patient et ne circulez jamais derrière ou dans l’arc d'un camion qui recule.

Attention aux virages

Les camions tournent différemment des voitures. Les roues arrière de la remorque ont tendance à couper l'arc de virage plus court que le volant. C'est pourquoi vous avez vu des remorques monter sur des trottoirs. La seule façon d'éviter cela est d'exagérer les virages, en se déplaçant vers la gauche avant de tourner à droite ou en conduisant très loin dans une intersection, puis en effectuant un grand virage à gauche. Parfois, lorsque le camion se déplace vers la gauche, une voie étroite et temporaire se libère à droite. Si une voiture se présente sur le côté droit du camion, elle pourrait être « pressée » lorsque celui-ci basculera vers son virage à droite. Portez toujours attention aux clignotants des camions.


La voie centrale

La voie centrale sur les autoroutes multi-voies est la voie de passage des camions. Sur les routes principales, les camions de transport ne sont pas autorisés dans la voie grande vitesse (extrême gauche). Cela signifie qu'ils se fient à la voie centrale pour dépasser la circulation plus lente. Si vous voyagez dans la voie centrale, faites attention aux camions qui tentent de se dépasser. Voyager à la limite de vitesse affichée.


Les camions dans les pentes

Un camion qui vous suit dans une pente gagnera en vitesse. Il n'a pas le choix en raison du poids qu'il transporte. La vitesse que le camion gagne en descente va diminuer au fur et à mesure qu'il grimpera la prochaine colline. C'est de cette façon que les camions gèrent leur vitesse sur la route. Le mode accélération-décélération rend certaines personnes folles. C'est tout à fait compréhensible, mais ce qui est intéressant, c'est que les autocaravanes (en particulier celles avec de grandes plates-formes) ont le même problème. Non seulement elles subissent une poussée lors de la descente, mais elles ont besoin de cette vitesse supplémentaire pour remonter. L'alternative est de freiner en descendant, puis d’entreprendre la prochaine colline en actionnant les feux d’urgence. S’il y a une chose que les caravaniers et les camionneurs devraient être d'accord, c’est que le freinage et la compression sont mauvais pour la structure.

Encore une fois, soyez conscients des camions autour de vous et sachez que, lors de la descente, vous devrez soit accélérer ou soit vous mettre sur le côté car ce n'est pas correct de faire freiner un camion qui devra ensuite pomper à faible vitesse.

Gardez toujours un grand espace autour de votre voiture ou de votre véhicule récréatif. Vous ne devez pas conduire côte à côte avec un camion. Augmentez ou diminuez votre vitesse, changez de voie et soyez vigilants. N’empiétez pas sur l'espace dont les camions ont besoin. Acceptez-les; comprenez-les et soyez en sécurité.

Source : Traduction d’un article de Howard Elmer de PowerSports Media Service, journaliste dans le domaine de l’automobile, auteur sur les camions et spécialiste en VR.

Mai/Juin 2017 • RV Gazette
INFO : 1 800 567-0927

Un peu de lecture

Types d'équipement (tente et VR)

Lire l'article