Invité
3 étoiles
3 étoiles
Messages : 194
Inscription : 06 mars 2010, 19:53
Localisation : Lanaudière

03 juin 2010, 14:18

morinpa a écrit :oufff ça prend du temps lire ce post !! :shock: hahahaha

Moi ce que je trouve un peu aberrant, je dois avouer, ce qui ressort le plus dans tout ça c'est la comparaison enfants/chien !!!! Bordel dans quel monde on vit pour comparer des enfants avec un chien !!
Je ne suis pas certain que votre chien garantira notre avenir en tout cas... désolé !

Mais en finale si vous avez un chien et n'aimez pas les enfants trouver vous un camping approprié et c'est tout ! Pourquoi faire un tel plat ? Les SEPAQ sont de très beaux endroits, mais si vous voulez absolument camper avec toutou aller dans un autre camping et foutez la paix au SEPAQ non ? C'est pas une question d'être des Québécois borné ou non... je vois pas le rapport. Et moi avec ma famille je me trouve un camping familial agréable... j'aimerais bien voir un campeur venir me demander de faire arrêter un de mes enfants de pleurer...

Mais c'est comme n'importe quoi ou il a de l'abus on doit contrôler et c'est les autres qui payent pour... Chien, enfant et autres :roll:


Ce qui est mis en évidence dans cette comparaison, ce n'est pas tant les enfants versus les chiens. C'est plutôt le dérangement inapproprié causé par l'un ou l'autre.

Pratiquement à toutes les semaines, je rencontre une maman qui essaie de faire son épicerie avec 1 ou 2 enfants en bas âge qui ne lâche pas de pleurer, quêter, demander tel sortes de céréales, de jus, de chips... et qui fait une crise parce qu'il essuie un refus. Et à chaque fois, je regarde la réaction des gens autour de moi et je constate que... plus les gens sont âgés, plus il y a de compassion pour la maman. Il m'arrive souvent de glisser un petit: "on a déjà passé par là nous aussi. On vous comprend" avec un sourire "chaleureux".

Je ne me rappelle pas avoir vu des gens rouspétés contre ce genre de "dérangement"... sauf mon ex-belle-soeur qui n'avait pas encore d'enfants (Je vous passe un papier qu'elle a revisé ses positions ;) )

Peut-on en dire autant de la tolérance des gens qui n'aiment pas les chiens?

Mon expérience ( 3 bergers allemands et 1 yorkshire) me dit que oui... à condition de démontrer du savoir-vivre et que l'on éduque nos chiens à bien vivre en société.

Bref... pourquoi en vouloir aux chiens ou aux enfants quand ce sont les "adultes" qui ne font pas leurs jobs!!!

Yvon (qui ne va pas dans les campings de la SEPAQ et, pourtant, c'est là qu'il serait le moins dérangeant)

panoz
4 étoiles
4 étoiles
Messages : 598
Inscription : 27 avr. 2010, 07:21
Localisation : estrie

Re: Les chiens dans les campings de la SÉPAQ

03 juin 2010, 14:28

Moi ce que je trouve un peu aberrant, je dois avouer, ce qui ressort le plus dans tout ça c'est la comparaison enfants/chien !!!! Bordel dans quel monde on vit pour comparer des enfants avec un chien !!

Je bien d'accord avec vous, il est aberrant de comparé des enfants avec des chiens, il est bien rare de voire des chien pleurer pour rien :lol: :lol: :lol:

Non sérieux, personne ne compare des enfants et des chiens, on compare le fait que les chiens de dérange pas plus que des enfants. Moi, j'adore les chiens, ce qui ne veux pas dire que je déteste les enfants. Mon voisin à des rats ( très petit chien ) et il jape toujours et c'est chiens, ben je lès détestes.

Ce que je déteste le plus, ce sont les parents que ne s'occupe pas de leurs enfants et ce crois chez eux partout, mais il y a des proprios de chien comme ça aussi.
Ram Megacab cummins 6.7L Dually
FW-shyline Layton 29'
Escape LTD pour l'épicerie
Ram 1500 hemi 2009 fourni pour la job

morinpa
1 étoile
1 étoile
Messages : 47
Inscription : 21 janv. 2008, 12:58

Re: Les chiens dans les campings de la SÉPAQ

03 juin 2010, 14:43

"...Bref... pourquoi en vouloir aux chiens ou aux enfants quand ce sont les "adultes" qui ne font pas leurs jobs!!!..."

Et bien voilà ! C'est exactement, malheureusement la majorité paie pour la minorité et c'est comme ça partout...

Enfin, "Vive le camping libre !!" comme dirais l'autre... hahahahahahahaa.... Chiens ou enfants respectons nous et tout iras bien mieux selon moi...

superblander
4 étoiles
4 étoiles
Messages : 677
Inscription : 28 juil. 2009, 12:51

Re: Les chiens dans les campings de la SÉPAQ

03 juin 2010, 14:54

Nous sommes allé campé a St-Félicien il y a 2 semaines, a coté de nous une 5wheel avec des enfants et un chien, rien a redire sur l'un comme sur l'autre en camping les enfants font amis amis facilement (pour les parents, on repassera :P ) Le chien a pas fait grand bruit et déranger personne, s'il avait japper a chaque fois qu'une ame passait peut-etre que je l'aurais trouvé moins mignon :D J'ai respecté le fait qu'ils avaient un chien et ils s'en on occupé les 4 jours qu'on a été voisin!!!
Sorento 2014 7 places
Nous avec 3 enfants 12, 11 et 6 ans
Retour en tente-roulotte

Avatar de l’utilisateur
Michel B
2 étoiles
2 étoiles
Messages : 146
Inscription : 09 janv. 2010, 01:17
Localisation : Lachenaie, Québec, Canada
Contact : Site internet

Re: Les chiens dans les campings de la SÉPAQ

03 juin 2010, 15:00

superblander a écrit :Nous sommes allé campé a St-Félicien il y a 2 semaines, a coté de nous une 5wheel avec des enfants et un chien, rien a redire sur l'un comme sur l'autre en camping les enfants font amis amis facilement (pour les parents, on repassera :P ) Le chien a pas fait grand bruit et déranger personne, s'il avait japper a chaque fois qu'une ame passait peut-etre que je l'aurais trouvé moins mignon :D J'ai respecté le fait qu'ils avaient un chien et ils s'en on occupé les 4 jours qu'on a été voisin!!!


Et c'est comme ça dans 99% du temps. Bien sur, il y a toujours un imbécile qui laisse son chien faire ce qu'il veut de temps à autre, mais c'est la même chose pour les parents avec les enfants. Finalement, ce qu'il faut reconaitre, c'est que ni les enfants ni les chiens sont dans le tort, ce sont toujours les parents ou les maîtres qui ne savent pas vivre
Dodge RAM 1500 2015 et Flagstaff 8528 RLWS

Avatar de l’utilisateur
La bronzée
0 étoile
0 étoile
Messages : 7
Inscription : 19 juil. 2007, 10:24
Localisation : Lévis

Re: Les chiens dans les campings de la SÉPAQ

07 juin 2010, 11:34

Yvon Lévesque a écrit :
Tout est là, dans la tolérance. Même pas besoin de comparer le niveau de tolérance des québécois à celui des autres ethnies ou nationalités. Les québécois ne sont pas tolérants.

Les chiens eux, sont très tolérants. Par contre, les chiens ne sont pas des êtres à proprement parler comme étant rationnels. (capable de réflexion). Les chiens sont des êtres réactionnels (réaction à la situation, à l'énergie environnante).

Par conséquent, un humain intolérant aux chiens qui approche d'un terrain où se trouve un chien, l'humain, par sa seule attitude et énergie dégagé provoquera la réaction du chien.

Les chiens sont très observateurs et savent décelé en "language canin" une attitude "non-amicale" chez l'humain et à ce moment, il "informe" l'entourage de la présence d'un danger potentiel.

À ceci, l'humain intolérant plutôt que de remettre son attitude en question préfère blâmer le chien et son maître et dire que les chiens dérangent.

Par contre, si c'est un humain "sympathique" à la cause canine, on remarquera que le chien cessera rapidement ses aboiements (si aboiement il y a eu) pour ignorer l'intrus ou même lui signifier sa joie.

Ceci étant dit, encore une fois, on ne refera pas le "québécois moyen". Faut toujours que ce soit la faute d'un autre. ;)

Yvon


J'adore votre commentaire et j'y adhère parfaitement !!! Plus une personne est instable face a un chien, plus le chien le sentira et réagira a cette énergie déséquilibré (tel qu'il le percoit, je ne suis pas en train de dire que les gens qui n'aiment pas les chiens sont déplacés...). Nous ferons notre première expérience de camping avec notre labrador d'un an la fin de semaine prochaine et nous avons choisi un terrain de camping américain pour cette première expérience, justement parce qu'ils sont plus tolérants.

La SEPAQ offre un environnement merveilleux pour faire des activités de plein air et je trouve domageable que les chiens y soient interdit alors qu'une des meilleure façon de leur faire dépenser de l'énergie est justement de leur faire faire une longue randonnée pédestre ou une bonne baignade en rivière. Depuis que j'ai un chien, je ne vais plus à la SÉPAQ, je préfère le parc de la vallée du bras du nord, le sentier des caps et le parc des appalaches, car les chiens y sont acceptés. Si vous avez d'autres suggestions faites les moi parvenir !

Avatar de l’utilisateur
La bronzée
0 étoile
0 étoile
Messages : 7
Inscription : 19 juil. 2007, 10:24
Localisation : Lévis

Re: Les chiens dans les campings de la SÉPAQ

07 juin 2010, 11:50

Yvon Lévesque a écrit :
Tout est là, dans la tolérance. Même pas besoin de comparer le niveau de tolérance des québécois à celui des autres ethnies ou nationalités. Les québécois ne sont pas tolérants.

Les chiens eux, sont très tolérants. Par contre, les chiens ne sont pas des êtres à proprement parler comme étant rationnels. (capable de réflexion). Les chiens sont des êtres réactionnels (réaction à la situation, à l'énergie environnante).

Par conséquent, un humain intolérant aux chiens qui approche d'un terrain où se trouve un chien, l'humain, par sa seule attitude et énergie dégagé provoquera la réaction du chien.

Les chiens sont très observateurs et savent décelé en "language canin" une attitude "non-amicale" chez l'humain et à ce moment, il "informe" l'entourage de la présence d'un danger potentiel.

À ceci, l'humain intolérant plutôt que de remettre son attitude en question préfère blâmer le chien et son maître et dire que les chiens dérangent.

Par contre, si c'est un humain "sympathique" à la cause canine, on remarquera que le chien cessera rapidement ses aboiements (si aboiement il y a eu) pour ignorer l'intrus ou même lui signifier sa joie.

Ceci étant dit, encore une fois, on ne refera pas le "québécois moyen". Faut toujours que ce soit la faute d'un autre. ;)

Yvon


J'adore votre commentaire et j'y adhère parfaitement !!! Plus une personne est instable face a un chien, plus le chien le sentira et réagira a cette énergie déséquilibré (tel qu'il le percoit, je ne suis pas en train de dire que les gens qui n'aiment pas les chiens sont déplacés...). Nous ferons notre première expérience de camping avec notre labrador d'un an la fin de semaine prochaine et nous avons choisi un terrain de camping américain pour cette première expérience, justement parce qu'ils sont plus tolérants.

La SEPAQ offre un environnement merveilleux pour faire des activités de plein air et je trouve domageable que les chiens y soient interdit alors qu'une des meilleure façon de leur faire dépenser de l'énergie est justement de leur faire faire une longue randonnée pédestre ou une bonne baignade en rivière. Depuis que j'ai un chien, je ne vais plus à la SÉPAQ, je préfère le parc de la vallée du bras du nord, le sentier des caps et le parc des appalaches, car les chiens y sont acceptés. Si vous avez d'autres suggestions faites les moi parvenir !

stebil
1 étoile
1 étoile
Messages : 33
Inscription : 06 avr. 2010, 15:30

les chiens et la SEPAQ

28 juil. 2010, 19:54

Je veux simplement ajouter un point de vue constructif au débat, sans aucune allusion au dérangement ou non qu'ils peuvent occasionner, sans comparaison avec les enfants, tout a été dit et il y aura toujours des opinions divergentes, façonnées sur les expériences de chacun, opinion qui ne feront que se braquer un peu plus à chaque "post", c'est comme un débat politique.

Selon le site web de la SEPAQ, c'est uniquement parce que les parcs nationaux sont réservés à la faune naturelle desdits parcs. Ca assure la paix à la faune locale (certaines espèces animales pourraient se sentir menacées et réagir instinctivement de manière à modifier l'équilibre naturel) et ca empêche les bactéries et virus potentiellement présents dans l'environnement des parcs de se propager à l'extérieur (d'être transporté par des chiens) et à l'inverse ca empêche les chiens d'importer des bactéries et virus dans les parcs. C'est un peu pour le même principe qu'ils encouragent fortement les gens à ne pas amener leur propre bois de foyer et de brûler celui acheté sur place pendant le séjour. Les SEPAQ ont avant tout une fonction de conservation et de protection de l'environnement, qui prime sur la vocation récréative, ce pourquoi il y a des balises ont été établies avec le temps. Je ne crois pas qu'un fonctionnaire anti-chien a pu un jour imposer ses vues et les faire passer politiquement sans arguments scientifiques valables. Nos politiciens qui craignent de se mettre à dos des électeurs ont probablement tout fait pour ne pas choquer personne, donc ils ont dû être convaincus par des arguments solides.

pour conclure sur une note plus légère et sans vouloir attiser le débat:
"C'est la loie de l'offre et de la demande, je demande des places pour apporter mon chien et nos voisins nous offrent ce service. C'est donc une relation gagnant-gagnant pour moi et nos voisins mais perdant pour le Québec qui refuse de nous écouter."

La SEPAQ ne semble pas manquer de demande, à voir le taux d'occupation de ses sites... Donc c'est vraiment gagnants-gagnants-gagnants: Ceux qui ont des chiens vont ailleurs (camping privé, parc Ontario, parc USA), ce qui assure à ceux qui n'en ont pas d'avoir les quelques places libérées dans les SEPAQ (autrement il faudrait les agrandir) et tout le monde est heureux!
papa, maman, 2 adorables garçons
Mitsubishi Outlander et TR Coleman Cedar

Avatar de l’utilisateur
Fishepp
5 étoiles
5 étoiles
Messages : 4334
Inscription : 31 mai 2009, 12:35
Localisation : Deux-Montagnes

Re: les chiens et la SEPAQ

29 juil. 2010, 06:57

stebil a écrit : Selon le site web de la SEPAQ, c'est uniquement parce que les parcs nationaux sont réservés à la faune naturelle desdits parcs. Ca assure la paix à la faune locale (certaines espèces animales pourraient se sentir menacées et réagir instinctivement de manière à modifier l'équilibre naturel) et ca empêche les bactéries et virus potentiellement présents dans l'environnement des parcs de se propager à l'extérieur (d'être transporté par des chiens) et à l'inverse ca empêche les chiens d'importer des bactéries et virus dans les parcs. C'est un peu pour le même principe qu'ils encouragent fortement les gens à ne pas amener leur propre bois de foyer et de brûler celui acheté sur place pendant le séjour. Les SEPAQ ont avant tout une fonction de conservation et de protection de l'environnement, qui prime sur la vocation récréative, ce pourquoi il y a des balises ont été établies avec le temps. Je ne crois pas qu'un fonctionnaire anti-chien a pu un jour imposer ses vues et les faire passer politiquement sans arguments scientifiques valables. Nos politiciens qui craignent de se mettre à dos des électeurs ont probablement tout fait pour ne pas choquer personne, donc ils ont dû être convaincus par des arguments solides.


Si je peux aussi faire un dernier commentaire: Pourquoi l'Ontario accepte-t-elle les chiens? Ils ne tiennent pas à la faune autant qu'au Québec?? Je ne suis pas certain de votre argument!
Nissan Pathfinder SV 2011 et Skyline, Joey 249, 2012
Moi, une femme en or et trois papoutes de 7 ans, 6 ans et 4 ans

Avatar de l’utilisateur
Ironman2273
4 étoiles
4 étoiles
Messages : 847
Inscription : 16 juin 2008, 09:21
Localisation : Rive-sud de Montréal

Re: Les chiens dans les campings de la SÉPAQ

29 juil. 2010, 07:41

Salut,

Voici mon bilan (à titre informatif et sans offusquer personne). J'ai campé 7 nuits au Rock Point provincial park en Ontario du 18 au 25 juillet....très beau parc en passant...la plage un peu sale (quelques poissons morts sur le sable).

Les chiens y sont permis. À deux reprises..pour des périodes de 20-30 minutes nous avons été dérangé par des aboiements continue de chien grosseur moyenne (Labrador). Le problème vient rarement quand les propriétaires de chien sont sur les lieux car eux aussi détestent généralement voir leurs chiens japper...le problème vient lorsque pitou est laissé sur le camping seul alors que les maîtres sont sortis faire une activité sans amener pitou. C'est ce qui c'était passé les deux fois.

À moins que vous alliez visiter le maître à son retours (faut que ça fit avec votre horaire), il ne saura jamais que son chien a dérangé des gens.

J'ai aimé mon séjour dans un parc où les chiens sont acceptés, j'ai fait le choix d'y aller sachant cela, par contre ça m'a fait réaliser à quel point les Sépaq prennent la bonne décision en les interdisant. Sur plusieurs chiens présents, seulement trois ont dérangé (aboiements continues), comme d'habitude les règles punissent une majorité de gens responsables pour s'attaquer à quelques irresponsables...y'a rien de nouveau là...ainsi est faite la vie en société.

P.S, je suis moi-même propriétaire d'un chien (Jack Russell) que j'aime et je ne crois pas que sa place est en camping.

Sur ce, bon restant de saison 2010! :D
Une femme adorable
1 garçon 7 ans
1 princesse 3 ans

Ford F-150 XLT 5.4L 2008
Passport 2300BH 2013

Invité
3 étoiles
3 étoiles
Messages : 194
Inscription : 06 mars 2010, 19:53
Localisation : Lanaudière

Re: Les chiens dans les campings de la SÉPAQ

29 juil. 2010, 08:19

Ironman2273 a écrit :Salut,

...Le problème vient rarement quand les propriétaires de chien sont sur les lieux car eux aussi détestent généralement voir leurs chiens japper...le problème vient lorsque pitou est laissé sur le camping seul alors que les maîtres sont sortis faire une activité sans amener pitou..

..

P.S, je suis moi-même propriétaire d'un chien (Jack Russell) que j'aime et je ne crois pas que sa place est en camping.

Sur ce, bon restant de saison 2010! :D

Ces gens qui laissent un chien seul en camping vous répondront qu'ils ne comprennent pas pourquoi le chien a aboyé alors qu'à la maison, il ne dit pas un mot!!! :shock:

Ces gens ne comprennent pas qu'aux yeux d'un chien, il y a un monde de différence entre un environnement "inconnu" et la maison où tout, ou à peu près tout, est un endroit "réconfortant".

Un chien fonctionne avant tout par le nez, suivit des yeux et finalement des oreilles. Je veux dire par là que lorsque le chien se retrouve dans une situation non familière, la première perception avec laquelle il va essayer de se rassurer sera son odorat. Il confirmera par la vue et ensuite par les sons. L'humain lui, veut d'abord voir, entendre et peut-être toucher. Faut aussi retenir que l'odorat du chien est au moins une centaine de fois plus développé que chez l'humain et ça, c'est pour les races les moins "efficaces". On peut facilement penser à des milliers de fois plus développé chez certaines races à grand museau (berger allemand, labrador. etc)

Partant de ce point de vue, il n'est pas difficile d'imaginer comment un chien peut se sentir lorsqu'il est enfermé dans une roulotte (ou encore, attaché après le marche-pied comme je l'ai vu), que plein de nouvelles odeurs (sur un camping, on s'entend-tu pour dire que les BBQ, la faune locale, les piscines, lacs, terrain de jeux, voisins, sont inévitables) vient perturber son équilibre. Toutes ces odeurs qui viennent lui signifier qu'il se passe quelques choses qu'il ne connait pas et qu'il ne peut vérifier étant donné qu'il n'a pas accès à ses "sources" pour vérifier par la vue et l'ouïe qu'il n'y a rien d'inquiétant dans son entourage.

Le simple fait de laisser un chien sur des "interrogations" peut le faire aboyer, que ce soit par insécurité pour certains chiens ou par curiosité chez d,autres candidats.

Il ne faut JAMAIS prendre pour acquis que parce qu'un chien n'aboit pas à la maison, il n'aboiera pas en camping si on le laisse seul dans la roulotte. Le chien ne perçoit pas l'environnement de la même façon qu'un humain et il n'exprime pas son inconfort de la même façon non plus. Un chien, ce n'est pas rationnel du tout. C'est tout au plus "associatif".

Laisser un chien seul en camping, ça ne se fait pas, à moins d'y être spécifiquement entrainé.

Yvon propriétaire de 3 bergers allemands et d'un yorkshire et aussi campeur. ;)

momento
1 étoile
1 étoile
Messages : 22
Inscription : 15 déc. 2005, 09:41
Localisation : lanaudières

Re: Les chiens dans les campings de la SÉPAQ

29 juil. 2010, 09:20

Comment intervenir sur ce débat sans provoquer l'émotivité ?
Nous adorons les animaux , les enfants , les adultes , le camping sous toutes ses formes .
Comme nous sommes fulltimer , l'été au Québec et l'hiver au sud dans diiférends états les expériences ne manquent pas , animaux , enfants , fêtards , inconscients , etc.
Je résumerais notre expérience à ceci , ce qui nous dérange c'est souvent le manque de civilité et l'égoisme de certains .
Des expériences vécues : animaux en liberté qui font leur besoin chez les voisins , chiens qui jappent constamment , qui même en laisse font leur besoin dans les terrains des autres (( c'est le chien qui tient la laisse )) , enfants en très bas age laissés sans surveillance dans la rue , enfant de jeune age qui conduise des carts de golfs , des feux de camps qui sont presque des incendies , des carts de golfs en échange qui bloquent la rue , des conducteurs qui oublient qu'ils ont quitté les voies rapides , etc. etc. .
Malheureusement à plusieurs occasions lorsque vous poliment indiquez votre inconfort àux supposés adultes la réaction dénotent leur peu de civilité . Par contre avouons que ce n'est pas la norme mais les délinquants provoquent la mise en place de règles de plus en plus sévère .
Pour un enfant il doit y avoir un adulte RESPONSABLE , pour un animal il doit y avoir un MAITRE qui tient la laisse , etc. etc.
Un autre constat , certains camping au USA interdisent la présence continu d'enfants mais de plus en plus interdisent aussi les animaux et pour nous c'est malheureux puisque c'est la vie c'est aussi ça .
En résumé , si certains n'améliorent pas leurs comportements il y aura de plus en plus de règles et nous aurons de moins en moins de latitude .

Avatar de l’utilisateur
Eric208
1 étoile
1 étoile
Messages : 24
Inscription : 17 mars 2009, 18:19
Localisation : La Prairie

Re: Les chiens dans les campings de la SÉPAQ

29 juil. 2010, 09:27

Laisser un chien seul en camping, ça ne se fait pas, à moins d'y être spécifiquement entrainé.


Tu as tout a fait raison Yvon Lévesque, c'est à cause de ce monde là que nous perdons le privilège d'apporter nos chiens avec nous en camping. Quand on prévoit faire des activités sans chien, bien on les fait garder par quelqu'un ou on les met en pension. J'ai fait garder ma chienne cet été parce que je ne voulais pas la laisser toute seule dans la tente-roulotte durant le jour. Avoir su qu'il y avait un service de garde à Wonderland, je l'aurait apporté avec moi parce qu'elle a eu un bon dressage et qu'elle n'importune personne. Elle adore nous suivre partout et a même adopté son lit la première fois qu'elle est entrée dans la tente-roulotte. Au Toronto West KOA, il y avait quasiment un animal à chaque 2 roulottes et nous n'avons jamais entendu un seul chien japper. Il y avait pourtant plusieurs terriers qui sont normalement les plus ''jappards''.

Quand un chien est bien dressé et que son maitre l'est aussi, bien je ne vois pas de trouble avec les chiens en camping
Jayco Eagle 266RKS 2014
GMC Sierra 1500. 2013

Avatar de l’utilisateur
Michel B
2 étoiles
2 étoiles
Messages : 146
Inscription : 09 janv. 2010, 01:17
Localisation : Lachenaie, Québec, Canada
Contact : Site internet

Re: Les chiens dans les campings de la SÉPAQ

29 juil. 2010, 09:38

Tout dépend des conditions dans lesquelles nous laissons le chien seul. J'ai une tente-roulotte avec air-climatisé et je n'emmène même pas mon chien en camping lorsque je sais que nous y allons pour visiter quelque chose où nous n'aurons pas droit au chien. Pourtant, je sais très bien qu'il n'aurait pas chaud et qu'il serai au moins aussi bien qu'à la pension, mais j'aurais peur qu'il jappe à cause des bruits des voisisn.
Mais ce n'est pas la même chose pour ceux qui ont des fifth weel de 30 pieds avec deux, voir même trois extensions. Laisser un chien dans ces roulottes là, c'est la même chose que de laisser son chien seul à la maison quand nous allons travailler. Dès que le chien y a dormi quelques nuits, la roulotte devient "son" territoire et il s'y sent chez lui au même titre qu'il l'est à la maison. Évidemment que si il jappe pour rien à la maison il va continuer à le faire dans le fifth weel et le chien n'a pas sa place là. Mais si il est comme la majorité des chiens et qu'il passe la journée bien tranquille (à dormir la majorité du temps) quand vous n'y êtes pas, il va faire la même chose dans le fifth weel.
Dodge RAM 1500 2015 et Flagstaff 8528 RLWS

Invité
3 étoiles
3 étoiles
Messages : 194
Inscription : 06 mars 2010, 19:53
Localisation : Lanaudière

Re: Les chiens dans les campings de la SÉPAQ

29 juil. 2010, 11:25

Michel B a écrit :Tout dépend des conditions dans lesquelles nous laissons le chien seul. J'ai une tente-roulotte avec air-climatisé et je n'emmène même pas mon chien en camping lorsque je sais que nous y allons pour visiter quelque chose où nous n'aurons pas droit au chien. Pourtant, je sais très bien qu'il n'aurait pas chaud et qu'il serai au moins aussi bien qu'à la pension, mais j'aurais peur qu'il jappe à cause des bruits des voisisn.
Mais ce n'est pas la même chose pour ceux qui ont des fifth weel de 30 pieds avec deux, voir même trois extensions. Laisser un chien dans ces roulottes là, c'est la même chose que de laisser son chien seul à la maison quand nous allons travailler. Dès que le chien y a dormi quelques nuits, la roulotte devient "son" territoire et il s'y sent chez lui au même titre qu'il l'est à la maison. Évidemment que si il jappe pour rien à la maison il va continuer à le faire dans le fifth weel et le chien n'a pas sa place là. Mais si il est comme la majorité des chiens et qu'il passe la journée bien tranquille (à dormir la majorité du temps) quand vous n'y êtes pas, il va faire la même chose dans le fifth weel.

Je ne suis pas du même avis du tout.

Peu importe la grosseur de la roulotte et le confort qu'elle procure, une roulotte n'est pas une maison. Et ceci n'a rien à voir avec la grosseur.

Même si vous êtes saisonnier, la roulotte "parkée" dans le même camping depuis des années, l'environnement de cette roulotte change constamment à cause des "touristes". À la maison, vous ne changez pas de voisin à toutes les semaines. Ce seul changement peut être suffisant pour "déclencher" des aboiements et comme vous n'êtes pas là pour constater le "dérangement" dans votre chien, vous n'êtes pas en mesure de savoir si ces aboiements sont signes d'insécurité, d'excitation ou autres.

Et une nuance que trop de personnes oublient, c'est que si vous espérez avoir un minimum de contrôle (aboiement, obéissance de base, etc) sur votre chien, vous devez savoir que le territoire vous appartient à vous et non au chien et que c'est à vous à le gérer. Pas au chien. Comme je l'ai déjà écrit, je veux bien que mon chien m'avertisse si quelqu'un arrive sur le terrain mais à partir du moment où je lui ai signifié que j'étais informé de la situation, je prends les choses en main et si j'ai besoin de son aide, je lui ferai savoir. En attendant, "on se tait". ;)

Yvon

Revenir vers « Animaux et loisirs en camping »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité